IN THE TUBE
Lampes

design Dominique Perrault et Gaëlle Lauriot-Prévost

Les architectes Dominique Perrault et Gaëlle Lauriot-Prévost se sont inspirés des lampes tube industrielles qui équipent les centrales nucléaires françaises pour concevoir In The Tube, une version plus civilisée et décorative qui, surtout, procure un éclairage non éblouissant d’excellente qualité pour un espace domestique ou professionnel. L’aspect technique, mystérieux et presque lyrique des lampes tube de départ a été conservé, créant un luminaire à la personnalité très affirmée.

Proposée en verre borosilicate, fermée de bouchons d’aluminium noirs ou transparents, capée de silicone, avec colliers de fixation en acier inoxydable, In The Tube peut être utilisée en extérieur comme en intérieur, sous forme de suspensions, rampes, et appliques. In The Tube diffuse une lumière douce orientable, dont la couleur est conditionnée par ses matériaux. Trois finitions sont disponibles : argent, cuivre et or.

Tube verre borosilicate – Bouchon étanche silicone et fonte d’aluminium – Collier ajustable acier inoxydable
Maille amovible laiton ou acier – Réflecteur aluminium et acier inoxydable – Visserie acier inoxydable
Câble caoutchouc noir, 3 m – Classe IP 64 (compatible extérieur et salle de bain), IK07 (résistant aux chocs mécaniques de 2J, soit un objet de 500g tombant de 40cm). Kits de suspension optionnels. Ampoules non incluses.

À utiliser en suspension …

en applique …

en lampe de table …

en intérieur …

à l’extérieur …

ou dans une salle de bain.

In The Tube 100-350
Dimensions Ø12 x 37 cm

Source lumineuse 2 x E14
à partir de 540 €

In The Tube 100-500
Dimensions Ø12 x 52 cm

Source lumineuse 2 x E14
à partir de 672 €

In The Tube 120-700
Dimensions Ø14 x 72 cm

Source lumineuse 4 x E27
à partir de 960 €

In The Tube 120-1300
Dimensions Ø14 x 132 cm

Source lumineuse 6 x E27
à partir de 1500 €

Réflecteurs – Bouchons – Mailles

Les réflecteurs permettent la réflection de la lumière de manière à en exploiter toute la puissance. Ils sont disponibles en 3 finitions – argenté, doré et cuivré – de la plus chaude (or) à la plus froide (argentée).

réflecteur argenté

réflecteur cuivré

réflecteur doré

Les bouchons sont disponibles en noir et en transparent.

Bouchon noir

Bouchon transparent

Les mailles sont optionnelles. Elles tamisent la lumière de manière a éviter tout éblouissement.
Leur couleur – argenté ou doré – influe sur la chaleur de la lumière émise.

Maille dorée

Maille argentée

Accessoires – Optionnels

La plaque d'ornement permet de dissimuler le câblage mural (optionnel). Uniquement pour une utilisation en intérieur.

Plaque d’ornement
25 €

Le boitier d'étanchéité / connexion est un accessoire indispensable pour un usage du luminaire en extérieur ou en salle de bain (protection contre l’humidité). Il peut également être utilisé en intérieur pour dissimuler le câblage mural (optionnel).

Boîtier d’étanchéité / Connexion
63 €

Le kit de colliers inclinés contient 2 colliers qui viennent s'adapter sur le tube de la lampe. Il est disponible en 2 versions – l'une étant compatible avec les lampes In The Tube 100-350 et 100-500, et l'autre avec les In The Tube 120-700 et 120-1300.

Colliers inclinés
72 €

Le kit de colliers d'angle contient 2 nouveaux colliers qui viennent s'adapter sur le tube de la lampe. Il est disponible en 2 versions : l'une étant compatible avec les lampes In The Tube 100-350 et 100-500, et l'autre avec les In The Tube 120-700 et 120-1300.

Colliers d’angles
72 €

Dominique Perrault & Gaëlle Lauriot-Prévost

En 2008, l’architecte Dominique Perrault se livrait en onze mots. École. Rupture. Défiance. Vide. Mur. Terre. Land art. Site. Lieu. Bonheur. Maille. Un matériau souple doué de structure, dont la qualité est d’être et de ne pas être. Une matière rigoureuse et poétique, immatérielle et construite, dont l’architecte s’est emparé pour créer des géographies protectrices ou accueillantes, gérer des aires publiques ou privées et façonner la lumière naturelle et la lumière artificielle.

C’est cette maille que Dominique Perrault et Gaëlle Lauriot-Prévost ont captée, manipulée, façonnée, introduite et parfois greffée à l’intérieur-même des appareils d’éclairage pour créer les milliers de dispositifs inédits et puissants qui éclairent de jour comme de nuit la Bibliothèque Nationale de France. Protagoniste d’un conte moral et d’un contrat social dont il écrit chaque chapitre et chaque clause avec audace, intelligence et pragmatisme, Dominique Perrault est l’architecte de la figure, du sens, de la dynamique, du savoir, de l’énergie, bref, du contexte. Ses réalisations en interrogent tous les aspects.

Fondamentalement terrien avec juste ce qu’il faut d’ironie utopique subtile, phénoménaliste de la matière et du vide, Dominique Perrault est une figure de l’architecture dont les réalisations balisent le territoire européen (notamment Vélodrome et piscine olympique de Berlin, extension de la Cour de justice du Luxembourg, aménagement de la Piazza Garibaldi à Naples, DC Towers à Vienne, Teaching Bridge de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) et l’espace asiatique (Campus de l’université Ewha à Séoul et tour Fukoku à Osaka).

Un homme médiatiquement effacé à dessein et dont l’hédonisme conceptuel se double d’enthousiasme et de malice. La signature de Dominique Perrault est une rareté. Celle qu’il appose avec Gaëlle Lauriot-Prévost sur les collections IN THE TUBE, IN THE TUBE 360° et IN THE SUN est donc un évènement. Mieux, une mise-en lumière réfléchie, une approche filtrée de la source, une domestication à la fois radicale et raffinée de la puissance industrielle brute, désarmée, rendue confortable, douce et sophistiquée. « Ce transfert n’a rien de nouveau. Le domestique quotidien est sans cesse pénétré par l’industriel qui n’est plus considéré comme un univers pénible, isolé, bruyant. Il est aujourd’hui naturel d’utili