PP Møbler

Folding Chair pp512

design Hans J. Wegner, 1949

Présenté avec la chaise ronde à la légendaire exposition d'automne de la Guilde des ébénistes de 1949, le fauteuil pliable (folding chair) est si élégamment réalisé que seul Hans Wegner pouvait le concevoir. 

Bien que sa forme rende évidemment hommage à la chaise Barcelona du célèbre architecte Bauhaus Mies van der Rohe, le fauteuil pliant révèle en effet le talent unique et si caractéristique du maître danois.

Cette pièce moderne et minimaliste illustre la magnifique souplesse d’utilisation de deux matériaux naturels de base, le bois massif et la canne.

Les poignées en bois qui servent de repose-mains interrompent le tressage de la canne, provoquant une déviation esthétique qui allège visuellement l’assise.

Le fauteuil se plie de manière simple et élégante, offrant chaque fois une satisfaction tactile et visuelle grâce à la qualité parfaite des matériaux et de l’artisanat. Quand il est plié et suspendu au mur, il devient une œuvre en soi que l’on prend plaisir à contempler.

Le rotin utilisé pour l’assise provient de l'écorce pelée de la plante. Il ressemble un peu au bambou mais est beaucoup plus flexible.

pp512 Folding Chair
à partir de 5256 €

crochet mural
à partir de 270 €

chêne savonné

chêne huilé

chêne vernis

frêne savonné

frêne huilé

frêne vernis

Hans J. Wegner

Prolixe créateur de mobilier, Hans Wegner est un des pères fondateurs du design scandinave. Né en 1914 à Tønder, au Danemark, ce fils de cordonnier achève son apprentissage d'ébéniste à 17 ans avec H.F. Stahlberg, sous la houlette duquel il fait ses premières expériences formelles avec le bois, avant de partir à Copenhague à 20 ans pour suivre le cursus de l'école des Arts et Métiers de 1936 à 1938 qui lui permet de s'installer comme architecte.

C'est en tant qu'architecte que le jeune Hans J. Wegner rejoint Arne Jacobsen et Erik Møller à Århus. Avec eux, il travaille sur la conception de meubles pour la salle de réception du nouvel hôtel de ville de Århus, en 1940. Au cours de cette même année, Wegner commence à collaborer avec le maître ébéniste Johannes Hansen, qui par sa technique joua un rôle considérable dans le développement du mobilier danois. 

Hans J. Wegner créa son propre bureau d'études en 1943. En 1944, il conçut son premier "siège chinois"' en s'inspirant de portraits de marchands danois assis dans des chaises Ming. L'une de ces chaises, surnommée "Wishbone Chair" (CH24), conçue en 1949, connut un tel succès qu'elle est fabriquée sans discontinuité depuis 1950 par Carl Hansen & Son, à Odense.

Hans J. Wegner est considéré comme l'un des designers de meubles danois les plus créatifs et les plus productifs. Il a été récompensé par presque tous les prix de design existants, comme le prix Lunning, le Grand Prix de la Triennale de Milan, la médaille prince Eugen de Suède et la médaille d'Eckersberg danoise. Nombre de grands musées du monde lui rendent hommage, comme le Museum of Modern Art de New York et le Die Neue Sammlung de Munich, en présentant ses meubles dans leurs collections permanentes.

Hans J. Wegner est mort au Danemark en Janvier 2007.

S'il fallait résumer sa vie et son oeuvre et trois points, nous dirions :

- il fut ébéniste autant que designer et maîtrisait parfaitement les techniques de travail du bois

- il sut apporter une tendresse et une douceur naturelle au fonctionnalisme 

- il fut un maître de l'assise et créa plus de 400 chaises et fauteuils.