Scandinavia Design, official Fritz Hansen retailer
Louis Poulsen, Lampes Design Danoises
espace client
Fr
panier
En
Français

15% off with DESIGN15

Toldbod Pendant

Poul Henningsen

The simplicity of the lines of the Toldbod Pendant is emphasized by the colour of the textile cords. The shade is in opaline glass for multi-directional light or in drawn aluminum lined inside with a white aluminum reflector for downward light with a natural rendering.

The Toldbod pendant light was originally designed in a diameter of 12 cm to be hung alone or in small groups above a table, countertop, desk or coffee table.

Louis Poulsen has expanded its offer by adding 4 new dimensions to the collection – Toldbod 170, Toldbod 250, Toldbod 400, Toldbod 550 –, making it versatile and suitable for many spaces, whether private or public. 

Toldbod Glass Pendant

Toldbod Ø15,5 cm – Glass

Materials Mouth-blown white opal glass, pendant fitting in brushed stainless steel
Toldbod Glass 155 Ø15,5 x H16/26 cm – Light source 1 x G9
Toldbod Glass 220 Ø22 x H22.5/37.5 cm – Light source 1 x G9

Cord 3 m, textile – canopy included

Toldbod Ø22 cm – Glass

Toldbod Pendant

 Materials Shade in pressed aluminium, matt lacquered white. White on the inside. Reflector: Spun white matt coated aluminium. 

Toldbod 120 Ø12 x H12,1 cm – light source G9 – weight 0,4 kg

Toldbod 170 Ø17 x H17,2 cm – light source E14 – weight 0,6 kg

Toldbod 250 Ø25 x H25,3cm – light source E27 – weight 1,15 kg

Toldbod 400 Ø40 x H40,6cm – light sourceE27 – weight 2,5 kg

Toldbod 550 Ø55 x H55,8cm – light sourcee E27 – weight 4,25 kg

Cord textile – 3m Ø120/170 – 4m Ø250/400/550 – canopy included

Toldbod – White
from :

Poul Henningsen

Né à Copenhague, Poul Henningsen avait pour mère la célèbre actrice danoise Agnes Henningsen. Il n’a jamais obtenu son diplôme d’architecte, mais a étudié à l’école technique de Frederiksberg (Danemark) de 1911 à 1914, puis au Technical College de Copenhague (1914-1917).

Il a commencé à pratiquer l'architecture traditionnelle fonctionnaliste, mais au fil des ans, ses intérêts professionnels ont évolué pour se concentrer principalement sur l'éclairage, qui est ce qui le rend le plus célèbre. Il a également étendu son domaine d’activité à des domaines d’écriture, devenant journaliste et auteur. Pendant une courte période au début de la Seconde Guerre mondiale, il a été l’architecte en chef des jardins de Tivoli à Copenhague. Mais comme beaucoup d'autres créatifs, il a été contraint de fuir le Danemark pendant l'occupation allemande, puis est rapidement devenu un élément vital de la colonie danoise d'artistes vivant en Suède.

Sa longue collaboration avec Louis Poulsen a commencé en 1925 et a duré jusqu'à sa mort. À ce jour, Louis Poulsen bénéficie toujours de son génie. Poul Henningsen était également le premier rédacteur en chef du magazine d'entreprise «NYT». Le PDG de Louis Poulsen à l’époque, Sophus Kaastrup-Olsen, a offert le magazine à PH parce qu’il avait été licencié du journal danois pour lequel il travaillait (ses opinions étaient trop radicales).

Le travail de pionnier de Poul Henningsen sur les relations entre les structures lumineuses, les ombres, l’éblouissement et la reproduction des couleurs, comparé au besoin de lumière de l’homme, reste le fondement des théories lumineuses encore pratiquées par Louis Poulsen.