Scandinavia Design
Fritz Hansen, fabriquant de Mobilier et Luminaires Design Danois – Revendeur Scandinavia Design
espace client

Fr

panier
En

Fauteuil PK0 A et Table PK60
Poul KjĂŠrholm, 1952

Le Fauteuil PK0 A, conçue en 1952, est un des rares meubles en bois de Poul KjĂŠrholm. CĂ©lĂšbre pour ses piĂšces en acier trĂšs Ă©purĂ©es, le designer danois conçut ce petit fauteuil au dĂ©but de sa carriĂšre, alors qu’il venait de prendre ses fonctions chez Fritz Hansen. 

Le Fauteuil PK0 A n’en dĂ©voile pas moins le talent de KjĂŠrholm, qui parvint Ă  rĂ©aliser une piĂšce tout en gĂ©omĂ©trie lĂ©gĂšre avec un matĂ©riaux naturel a priori bien moins adaptĂ© que l’acier. Il n’en circulait que 600 exemplaires environ, avant que Fritz Hansen ne le rĂ©Ă©dite Ă  l’occasion de son 150Ăšme anniversaire.

 La Table PK60 a Ă©tĂ© conçue en mĂȘme temps que le fauteuil PK0 A. Comme dans ce dernier, on retrouve dans sa ligne singuliĂšre les influences d’Henry Moore, Barbara Hep- worth et Jean Arp, ainsi que du design japonais, en particulier du sculpteur Isamu Noguchi.

La table dispose d’un plateau en verre transparent qui rĂ©vĂšle la forme sculpturale de la base, formĂ©e de trois piĂšces imbriquĂ©es de frĂȘne teintĂ© noir ou de pin Douglas, façonnĂ©e par la savante technique du cintrage vapeur. 

Fauteuil PK0 A L66 x P62,5 x H66 cm –  Hauteur d'assise 40 cm
Coque  bois multi-plis pressé moulé  Amortisseurs acier, caoutchouc EPDM
Patins Hytrel 5526
PK60 Ø105 x H44 cm Plateau Verre trempé (Low iron) Base  bois multi-plis pressé moulé  Amortisseurs  liÚge  Patins  Hytrel 5526 (polyester)

PK0 A
Ă  partir de

PK60
Ă  partir de

Pin Douglas

FrĂȘne Noir

Poul KjĂŠrholm

Acclamé pour son style distinctif de conception de meubles, Poul Kjaerholm est né à Øster VrÄ, au Danemark en 1929. Ses piÚces sont considérées comme contenant une forme minimaliste et articulée, tout en relief avec un style toujours aussi célÚbre dans le monde entier.

 

Avec des dĂ©buts modestes comme apprenti Ă©bĂ©niste Ă  l’atelier Gronbech en 1948, Kjaerholm a continuĂ© Ă  forger son idĂ©ologie Ă  l’École danoise des Arts et MĂ©tiers Ă  Copenhague. Loin de se dĂ©rober de la majoritĂ© de ses homologues scandinaves, le Danois a choisi l’acier comme matĂ©riel principal plutĂŽt que le bois. « Le potentiel de l’acier n’est pas uniquement la seule chose qui m’intĂ©resse, la rĂ©fraction de la lumiĂšre sur sa surface est une partie importante de mon travail artistique. »

 

RĂ©compensĂ© par le prestigieux Prix Lunning en 1958 et le Grand Prix du Trennali Ă  Milan en 1960, les dessins de Kjaerholm continuent d’ĂȘtre prĂ©sents dans les collections permanentes du MusĂ©e d’Art Moderne de New York, le Victoria and Albert Museum Ă  Londres et dans de nombreux autres musĂ©es Ă  travers le Danemark, la NorvĂšge, la SuĂšde et l’Allemagne.