Né à Copenhague, Poul Henningsen avait pour mère la célèbre actrice danoise Agnes Henningsen. Il n’a jamais obtenu son diplôme d’architecte, mais a étudié à l’école technique de Frederiksberg (Danemark) de 1911 à 1914, puis au Technical College de Copenhague (1914-1917).
 
Il a commencé à pratiquer l'architecture traditionnelle fonctionnaliste, mais au fil des ans, ses intérêts professionnels ont évolué pour se concentrer principalement sur l'éclairage, qui est ce qui le rend le plus célèbre. Il a également étendu son domaine d’activité à des domaines d’écriture, devenant journaliste et auteur. Pendant une courte période au début de la Seconde Guerre mondiale, il a été l’architecte en chef des jardins de Tivoli à Copenhague. Mais comme beaucoup d'autres créatifs, il a été contraint de fuir le Danemark pendant l'occupation allemande, puis est rapidement devenu un élément vital de la colonie danoise d'artistes vivant en Suède.
 
Sa longue collaboration avec Louis Poulsen a commencé en 1925 et a duré jusqu'à sa mort. À ce jour, Louis Poulsen bénéficie toujours de son génie. Poul Henningsen était également le premier rédacteur en chef du magazine d'entreprise «NYT». Le PDG de Louis Poulsen à l’époque, Sophus Kaastrup-Olsen, a offert le magazine à PH parce qu’il avait été licencié du journal danois pour lequel il travaillait (ses opinions étaient trop radicales).
 
Le travail de pionnier de Poul Henningsen sur les relations entre les structures lumineuses, les ombres, l’éblouissement et la reproduction des couleurs, comparé au besoin de lumière de l’homme, reste le fondement des théories lumineuses encore pratiquées par Louis Poulsen.

Poul Henningsen

L’intention de Poul Henningsen avec le luminaire à 4 abat-jour, tel qu’il l’appela à sa naissance en 1931, était de réaliser un luminaire qui pouvait être monté en hauteur et devenir une alternative aux lustres très couramment employés dans l’éclairage domestique. La grande différence entre le luminaire à 4 abat-jour et celui à 3 abat-jour est la capacité du luminaire à 4 abat-jour à fournir plus de lumière aux murs.
 
Le luminaire ne connaît cependant pas de grand succès avant 1979. Il a même été supprimé de la gamme de produits standard de Louis Poulsen au cours des années 1940. Le luminaire à 4 abat-jour fut redessiné en 1979 dans une version plus grande par deux architectes danois, Sophus Frandsen et Ebbe Christensen, pour la halle d’exposition de Charlottenborg à Copenhague : PH 61/2/6. Afin de résoudre le problème sans fin de l’éblouissement, les deux architectes décidèrent d’ajouter un petit abat-jour bleu à la construction. Ils ajoutèrent également une nouvelle surface d’abat-jour dépoli, laqués blanc, obtenant ainsi une lumière homogène et fluide, fortement utilisable dans les lieux tels que les musées et les salles d’exposition ou même comme éclairage d’ambiance dans les espaces à plafond élevé.
 
En 1984, la version plus petite du luminaire à 4 abat-jour, le PH 6 Mini, a été réalisée pour le Concert Hall d’Århus, au Danemark.
 

Dimensions PH 5-4½ Ø46,6 x H31,8 cm
Dimensions PH6½-6 Ø65 x H50 cm
Finition Blanc
Matériaux Abat-jour : Aluminium étiré. Diffuseur : Aluminium étiré bleu. Tiges : Couleur aluminium laminé.
Montage Type de suspension : Câble électrique 3x0,75 mm². Cache-piton : Oui. Longueur du câble : 3 m.
Poids Min: 2,4 kg Max: 9,6 kg
Source lumineuse PH 5-4½ 1 x E27
Source lumineuse PH6½-6 1LED 96W 2700K ou 3000K, câblé (DALI) ou bluetooth
Classe Indice de protection IP20. Classe électrique I.

Louis Poulsen

 


suspensions PH5-4½ et PH6½-6

 

design Poul Henningsen, 1931

vêtements, sacs, acces. 
décoration 
offres & déstockage 
luminaires 
mobilier 
pro