Arne Jacobsen était un des principaux architectes et designers industriels scandinaves du 20ème siècle. Son approche «less is more» le place parmi les grands noms de l’époque, notamment Le Corbusier, Mies Van der Rohe et Gunnar Asplund.
Ce qui différencie Jacobsen de ses illustres contemporains, c'est que ses créations étaient à l'avant-garde d'un mouvement de design spécifiquement scandinave. Sans aucun doute, il a emprunté aux styles internationaux, mais le modernisme qu'il a contribué à créer était une version scandinave distincte.
Parmi les faits saillants de son impressionnante carrière, deux moments marquants: son lancement en 1957 d’une ligne de couverts pour Georg Jensen et sa conception du SAS Royal Hotel à Copenhague en 1958.
Le dévoilement en 1958 du SAS Royal Hotel à Copenhague a attiré l'attention du monde entier. Dans un geste inhabituel, il a été chargé de concevoir à la fois la structure elle-même et son intérieur. Le produit final montre une cohésion étonnante et rare de design extérieur et intérieur.
Un certain nombre de pièces qui ont fait leurs débuts dans l’intérieur de l’hôtel sont devenues des objets de design classiques à part entière. Le bougeoir, disponible chez Georg Jensen, se compose de trois sphères connectées. Sa forme a été inspirée par les chaises emblématiques «Egg» et «Swan» de Jacobsen, qui faisaient partie du design intérieur original de l’hôtel SAS Royal.
Arne Jacobsen a apporté une contribution durable à Georg Jensen et au design moderniste international.

Arne Jacobsen

Les designs de Koppel tempèrent les règles strictes du fonctionnalisme avec des formes organiques et réalistes. Sa mission était de rendre les produits de la vie quotidienne aussi beaux que pratiques. Il a été formé comme sculpteur et a commencé à collaborer avec Georg Jensen en 1946.
Henning Koppel a montré un talent précoce pour l'art, ce qui l'a amené à s'entraîner au dessin et à l'aquarelle dès le début. Il poursuit ses études en sculpture à la Royal Danish Academy puis à Paris. Ses excellentes compétences en dessin, développées dans son enfance, l'ont aidé à produire des rendus de produits exceptionnels. Même à eux seuls, ils forment un corpus exceptionnel.
Comme beaucoup de juifs danois, Koppel a fui en Suède pendant la seconde guerre mondiale. À 27 ans, il revient et commence à travailler chez Georg Jensen. Ses premières œuvres - une série de colliers et de bracelets liés ressemblant à des vertèbres de baleine et à des organismes microscopiques - étaient de petits chefs-d’œuvre dans la modélisation imaginative. Henning Koppel était à tous égards révolutionnaire et ses bijoux ne ressemblaient à rien de ce qui avait été créé en argenterie au cours de ses 40 premières années.
À la mort de Henning Koppel, en 1981, à l’âge de 63 ans, il avait créé une gamme étonnante de travaux, des couverts en acier inoxydable tels que «New York» au lustre en cristal conçu pour célébrer les 75 ans de Georg Jensen en 1979.
Au cours de sa vie, il a remporté de nombreux prix, dont la triennale de Milan, le prix international du design et le prix Lunning. L'attrait exercé par ses conceptions reste entier.

Arne Jacobsen

Le dessin du chandelier illustre le mouvement de bascule du style d'Arne Jacobsen, depuis les formes organiques toutes en rondeur des années 1950 aux lignes droites et tendues qui domineront ses créations des années 60.
 
Matériau aluminium
Dimensions Ø20 x H6,7 cm

Georg Jensen

 

bougeoir Arne Jacobsen

 

design Arne Jacobsen, 1958

décoration 
offres & déstockage 
vêtements, sacs, acces. 
luminaires 
mobilier 
pro