Arne Jacobsen née le 11 février 1902 à Copenhague. Son père, Johan Jacobsen, est un négociant en gros d'épingles de sûreté et de boutons-pression. Sa mère, Pouline Jacobsen, commis de banque, aime peindre des fleurs dans son temps libres. La famille vit  dans une maison typiquement victorienne, à la décoration très chargée. Par réaction, le jeune Arne repeint toute sa chambre en blanc.
 
Formation et relations scolaires
Il rencontre les frères Lassen au pensionnat de Nærum. Flemming Lassen deviendra son partenaire dans une série de projets architecturaux. Arne est un élève agité, toujours prêt à faire des farces, se tournant lui-même en dérision. Dès son enfance, il montre un talent extraordinaire de dessinateur et aime représenter la nature de manière très réaliste. Il veut être peintre, mais son père pense que l'architecte est un choix plus judicieux (l'histoire l'en remerciera).
 
Le goût des voyages
Il commence à voyager à 20 ans : une traversée en bateau jusqu'à New York. Puis c'est l'Allemagne pour apprendre la maçonnerie, et l'Italie pour observer l'architecture. Il y produit certaines de ses plus belles aquarelles, rendant atmosphères et matériaux avec délectation. La curiosité pour l’étranger sera une constante de sa carrière, sans abandonner pour autant le Danemark et ses traditions.
 
Arne Jacobsen derrière le design
La personnalité de Jacobsen se reflète dans sa production : moderniste pointu, perfectionniste inlassable, mais aussi amoureux de la nature et père de famille jovial : comme lui, son travail est précis et chaleureux, danois et universel, moderne et atemporel.

Arne Jacobsen

 

The Pot précomposés

The Pot (Gryden en danois, la marmite en français) a été édité pour la première fois en 1960, en même temps que les iconiques fauteuils Egg et Swan et que la chaise Drop, tous dessinés par Arne Jacobsen pour équiper le célèbre hôtel SAS Royal Hotel de Copenhague. The Pot équipait le bar des Orchidées et le merveilleux jardin d'hiver, ainsi que chaque pallier au sortir de l'ascenseur. Notamment du fait de ces emplacements plus discrets, il ne bénéficia jamais de la même reconnaissance que le reste de la collection et sa production ne fut que de courte durée.
 
Fritz Hansen le ressort en le dotant de quelques améliorations, notamment de luxueux revêtements aux couleurs contemporaines qui améliorent encore le confort de ce fauteuil bas qui accueille sans isoler du reste de l'environnement. Comme beaucoup de créations d'Arne Jacobsen, the Pot arbore une esthétique à la fois contemporaine et vintage, aussi actuelle aujourd'hui qu'à la fin des années 50'.
 
"The Pot était un fauteuil oublié qui méritait d'être réédité. Je le considère comme une des créations de Jacobsen les plus calmes et les plus aériennes, un peu comme une feuille flottant dans l'air. Le fauteuil est étonnamment confortable et spacieux et la version légèrement plus luxueuse de 2018 est un hommage à la version plus modeste d'Arne Jacobsen, apôtre du less is more" (Christian Andresen, responsable du design chez Fritz Hansen).
 
Dimensions H70 x L75,5 x P60 cm
Piètement laqué brun foncé ou chrome
Garantie  Fritz Hansen offre 20 ans de garantie après  enregistrement de votre meuble sur fritzhansen.com/my-republic.

Republic of Fritz Hansen

 

The Pot

 

design Arne Jacobsen, 1959

vêtements, sacs, acces. 
décoration 
offres & déstockage 
luminaires 
mobilier 
pro