Vitra

SOFT PAD


sans roulette (EA205, EA207, EA208)

ou avec roulettes (EA217, EA219)

 

design Charles & Ray Eames, 1969

Le design des Fauteuils Soft Pad date de 1969. Ils s'apparentent esthétiquement aux Aluminium Group de 1958 (voir ici et ici), mais l’assise est généreusement rembourrée et la famille des Soft Pad peut donc être considérée comme une version cossue et luxueuse de l’Aluminium Group. 

Les coussins sont toujours revêtus de cuir. La structure est disponible en aluminium poli, chromée ou avec peinture epoxy noire. Comme pour l’Aluminium Group, l’assise des Soft Pad est tendue sur la structure métallique pour lui permettre de s’adapter à la personne qui l’utilise et procurer ainsi un confort exceptionnel. 

Les Soft Pad sont disponibles avec ou sans accoudoirs. Le dossier est disponible en versions basse et haute. Le piètement peut être équipé de roulettes et d’un piston pour en régler la hauteur. 

 Depuis plus années, Vitra produit les fauteuils Soft Pad dans un souci constant de qualité. L'ensemble de la famille bénéficie d'une garantie exceptionnelle de 30 ans.

échantillons gratuit cuir

(contre caution)

95 €

cuir Standard

Le cuir standard de Vitra est un cuir vachette robuste au grain homogène, teinté et pigmenté avec grainage. Résistant à l’usure et d’entretien facile, il peut également être utilisé dans des environnements de bureaux.

cuir Premium

Le cuir Premium est un cuir vachette relativement lisse au grain plat et à la surface légèrement brillante. Il est teinté et légèrement pigmenté. Le cuir semi-aniline est doux au toucher.

Soft Pad sans roulette – EA205, EA207, EA208

Dossier et assise rembourrage en mousse polyuréthane composé de trois coussins cousus en cuir ou cuir Premium (cette dernière version avec surpiqûres) – profilés latéraux et étriers de tension en aluminium injecté, avec finition polie, chromée ou époxy noir foncé

Accoudoirs aluminium injecté, avec finition polie, chromée ou époxy noir foncé

Piètement à quatre branches en aluminium injecté, avec finition polie satinée, chromée brillante ou époxy noir foncé

Hauteur d’assise chaque modèle est disponible en deux hauteurs d’assise différentes, 40 et 43 cm

SOFT PAD EA205

sans accoudoir
piètement fixe

à partir de 2685 €

SOFT PAD EA207

avec accoudoir
piètement fixe

à partir de 2885 €

SOFT PAD EA208

avec accoudoir
piètement pivotant
à partir de 2885 €

Soft Pad avec roulette – EA217, EA2019

Dossier et assise EA 217 avec dossier mi-haut ; EA 219 avec dossier haut – coussins cousus rembourrés de mousse polyuréthane, en cuir ou cuir Premium (cette dernière version avec surpiqûres) 

Accoudoirs aluminium injecté, avec finition polie satinée, chromée brillante ou époxy noir foncé

Piètement à cinq branches en aluminium injecté, avec finition polie ou chromée ou époxy noir foncé – roulettes dures pour moquette ou roulettes souples pour sols durs – caches pour roulettes en noir pour le piètement poli et finition époxy noir, en finition chromée pour le piètement chromé – Hauteur réglable
Mécanisme d’assise inclinaison arrière réglable, peut être bloquée en position droite. Hauteur d‘assise réglable en continu par ressort à gaz

SOFT PAD EA217

dossier mi-haut
piètement pivotant
hauteur réglable

à partir de 3500 €

SOFT PAD EA219

dossier haut
piètement pivotant
hauteur réglable

à partir de 4320 €

dimensions

EA205/207/208 avec hauteur d’assise 40 cm

EA205/207/208 avec hauteur d’assise 43 cm

EA217/219 

Charles & Ray Eames

Charles (1907-1978) et Ray (1012-1988) Eames marquèrent de leur empreinte l'histoire du design du 20ème siècle, dont ils accompagnèrent le passage au stade de la production de masse en s'inscrivant dans la continuité du travail entrepris par l'architecte designer finlandais Alvar Aalto.

En 1925, Charles Eames entreprit des études d'architecture qu'il interrompit après deux années d'ennui. Quatre ans plus tard, il fit un voyage en Europe où il découvrit avec enthousiasme le travail novateur de Ludwig Mies van der Rohe et du Corbusier. A son retour aux Etats-Unis, il ouvrit son propre cabinet d'architecte et travailla à plusieurs reprises en association avec l'architecte finlandais Eliel Saarinen. C'est avec le fils d'Eliel, Eero Saarinen, qu'il remportera son premier prix de design, attribué par le Museum of Modern Art de New York à l'issu d'un concours de design organique.

En 1938, poussé par Eliel Saarinen, Charles Eames reprit ses études d'architecture à l'Académie des Arts de Cranbrook, où il devint rapidement professeur de design industriel. Il y rencontra Ray Kaiser, étudiante en peinture, qui deviendra son assistante, puis sa femme, en 1941.

Le couple s'installa en Californie, à Venice, où ils réalisèrent divers décors de cinéma pour le studio de la MGM. C'est dans ce cadre qu'ils mirent au point leur technique de moulage et de cintrage du contreplaqué, en s'appuyant sur les innovations techniques d'Alvar Aalto. En 1942, durant la Seconde Guerre mondiale, la marine américaine les subventionna pour développer encore leur savoir-faire, utile dans les bateaux et les sous-marins. Suite à quoi, ils créèrent leur propre société, Evans Products, pour diffuser leurs propres créations. Ce fut un échec commercial, mais l'entreprise leur permit de rencontrer l'entrepreneur Herman Miller, en 1946 - trois ans plus tard, les meubles du couple Eames rencontraient leurs premiers succès.

En 1949, Charles et Ray Eames organisèrent une exposition de leur maison réalisée en préfabriqué à Pacific Palisades (Los Angeles). Conçue dans le cadre des Case Study Houses, dotée d'une structure légère et d'une forme parallélépipédique évoquant l'architecture japonaise, la Maison Eames devint une référence pour ce nouveau mode de construction.

C'est en 1956 que Charles et Ray Eames connurent leur plus grand succès de designers (six millions d'exemplaires vendus dans le monde) : le Eames Lounge Chair, composé de coques en contreplaqué moulé en trois dimensions, aujourd'hui produit par les sociétés Vitra et Herman Miller.