SOLDES ÉTÉ -15% sur de nombreux produits avec DESIGN15

Vitra


Fauteuil LCM (Lounge Chair Metal)
Plywood Group

design Charles & Ray Eames, 1945/46

La Chaise Lounge LCM est dotée d'un piètement métal (M pour métal), quand la LCW possède un piètement bois (W pour Wood). Au passage, le Fauteuil LCM gagne quelques centimètres en hauteur d'assise et une allure sensiblement plus légère. Le dossier et l'assise sont en bois stratifié moulé, avec au choix une finition en placage bois (frêne naturel ou noyer), ou avec un léger rembourrage et un revêtement en cuir nero ou en peau de veau (brune/blanche ou noire/blanche), la couleur du revêtement étant alors accordée au bois. Le piètement en métal chromé est relié aux coques par des éléments en caoutchouc et métal (shock mounts).

En raison des formes organiques minces de ses coques d'assise et de dossier, le LCM de Charles et Ray Eames a rapidement acquis le surnom de Potato chip chair.

Assise et Dossier contreplaqué moulé avec placage en frêne ou en noyer
Piètement tube d’acier, chromé ou finition époxy noire (basic dark). Assise et dossier des sièges reliés au piètement par des éléments en caoutchouc et métal (shock mounts)

Dimensions H65 x L56 x P55,5 cm. Hauteur d'assise 31,5 cm (32,5 cm avec rembourrage) 

Rembourrage optionnel mousse + cuir ou peau de vachette

LCM frêne naturel
piètement chrome

990 €

LCM frêne noir
piètement chrome
990 €

LCM noyer pigmenté noir

piètement noir
1080 €

LCM vache noir/blanc + frêne noir
piètement chrome
2120 €

LCM vache marron/blanc + frêne naturel
piètement chrome
2120 €

LCM vache noir/blanc + frêne noir
piètement noir
2120 €

LCM cuir Nero + frêne naturel
piètement chrome
1940 €

Personnalisez votre LCM

Vous pouvez combiner une assise bois (frêne naturel, frêne noir ou noyer) ou une assise rembourrée (cuir Nero, peau de vache noir/blanc ou marron/blanc) avec un piètement chrome ou noir.

Personnalisez votre LCM 

à partir de 1020 €

Assise bois

Assise rembourrée

CHARLES & RAY EAMES

Charles (1907-1978) et Ray (1912-1988) Eames marquèrent de leur empreinte l'histoire du design du 20ème siècle, dont ils accompagnèrent le passage au stade de la production de masse en s'inscrivant dans la continuité du travail entrepris par l'architecte designer finlandais Alvar Aalto.

En 1925, Charles Eames entreprit des études d'architecture qu'il interrompit après deux années d'ennui. Quatre ans plus tard, il fit un voyage en Europe où il découvrit avec enthousiasme le travail novateur de Ludwig Mies van der Rohe et du Corbusier. A son retour aux Etats-Unis, il ouvrit son propre cabinet d'architecte et travailla à plusieurs reprises en association avec l'architecte finlandais Eliel Saarinen. C'est avec le fils d'Eliel, Eero Saarinen, qu'il remportera son premier prix de design, attribué par le Museum of Modern Art de New York à l'issu d'un concours de design organique.

En 1938, poussé par Eliel Saarinen, Charles Eames reprit ses études d'architecture à l'Académie des Arts de Cranbrook, où il devint rapidement professeur de design industriel. Il y rencontra Ray Kaiser, étudiante en peinture, qui deviendra son assistante, puis sa femme, en 1941.

Le couple s'installa en Californie, à Venice, où ils réalisèrent divers décors de cinéma pour le studio de la MGM. C'est dans ce cadre qu'ils mirent au point leur technique de moulage et de cintrage du contreplaqué, en s'appuyant sur les innovations techniques d'Alvar Aalto. En 1942, durant la Seconde Guerre mondiale, la marine américaine les subventionna pour développer encore leur savoir-faire, utile dans les bateaux et les sous-marins. Suite à quoi, ils créèrent leur propre société, Evans Products, pour diffuser leurs propres créations. Ce fut un échec commercial, mais l'entreprise leur permit de rencontrer l'entrepreneur Herman Miller, en 1946 - trois ans plus tard, les meubles du couple Eames rencontraient leurs premiers succès.

En 1949, Charles et Ray Eames organisèrent une exposition de leur maison réalisée en préfabriqué à Pacific Palisades (Los Angeles). Conçue dans le cadre des Case Study Houses, dotée d'une structure légère et d'une forme parallélépipédique évoquant l'architecture japonaise, la Maison Eames devint une référence pour ce nouveau mode de construction.

C'est en 1956 que Charles et Ray Eames connurent leur plus grand succès de designers (six millions d'exemplaires vendus dans le monde) : le Eames Lounge Chair, composé de coques en contreplaqué moulé en trois dimensions, aujourd'hui produit par les sociétés Vitra et Herman Miller.