Vitra

Chaise Tout Bois

Jean Prouvé, 1941

La Chaise Tout Bois est la seule chaise du constructeur et designer français Jean Prouvé entièrement réalisée en bois. De par sa forme, elle est très similaire à la célèbre chaise Standard de Prouvé, mais le piètement métallique a été remplacé par du bois en raison de la rareté du métal pendant la Seconde Guerre mondiale. 

À travers sa forme, la Chaise Tout Bois exprime l'intention de Prouvé de fournir une solidité supplémentaire au niveau de la transition entre l'assise et le dossier, là où l'anatomie humaine exerce la charge la plus importante. Le profil de la partie arrière du cadre – les pieds arrière et le support du dossier – fait référence à ce transfert de charge et est une caractéristique typique des créations de Prouvé, tant dans le domaine du mobilier que de l'architecture. 

Pendant la guerre, Prouvé a créé plusieurs prototypes de cette chaise afin de tester la résistance de sa structure ainsi que les assemblages, la position des pieds et la connexion entre l'assise et le dossier. L'essence choisie était fonction des disponibilités de l'époque. 

Après la guerre, le chêne était à nouveau disponible en quantité suffisante. En raison de sa dureté et de sa résistance, ce matériau était couramment utilisé en France pour construire des navires et des toits de cathédrale. Comme ces propriétés sont également idéales pour une chaise entièrement en bois, la Chaise Tout Bois a finalement été réalisée en chêne et en contreplaqué. Elle a de plus été proposée en version teintée sombre à la demande des clients de Jean Prouvé. 

En 1947, la Chaise Tout Bois de Prouvé fut lauréate du concours « Meubles de France ». Le concept du concours était de trouver des meubles attrayants, de haute qualité et produits en série pour répondre aux besoins de la société d'après-guerre – en particulier ceux des réfugiés et des jeunes couples mariés. Plus tard, la Chaise Tout Bois a été remplacée par une version démontable en métal et en bois qui a fait place au modèle n° 305, associant également un piètement métallique avec une assise et un dossier en bois – connu aujourd'hui sous le nom de Chaise Standard. 

La Chaise Tout Bois éditée par Vitra correspond à l'une des variantes de la création de Jean Prouvé de 1941, dont la construction ne nécessite aucune vis. La hauteur et la géométrie de l'assise sont les mêmes que celles de la chaise Standard et répondent donc aux normes et exigences actuelles. L'aspect et le toucher chaud du bois offrent un contraste intéressant avec la conception structurelle pratique, typique de l'approche fonctionnelle de Prouvé. 

La Chaise Tout Bois est disponible en chêne clair ou en chêne teinté foncé.

Chaise Tout Bois et Chaise Standard

Chaise Tout Bois

chêne clair

699 €

Chaise Tout Bois

chêne teinté foncé

699 €

Jean Prouvé

Jean Prouvé, né en 1901 à Paris, France, fait un apprentissage comme orfèvre chez Emile Robert, Enghien et Szabo à Paris. En 1924 il crée son propre atelier à Nancy et produit dès 1925 les premiers meubles en tôle d’acier pliée. En 1930, il est cofondateur de l’association d’artistes «Union des Artistes Modernes» (U.A.M.), en 1931 il crée «Les Ateliers Jean Prouvé». C’est là que de nombreux meubles voient le jour dans les années 30 ainsi que les premiers éléments architecturaux préfabriqués, comme par exemple pour la «Maison du Peuple» à Clichy (en collaboration avec les architectes Beaudoin et Lods), qui fait grande sensation par sa structure en acier et en verre.

Pendant la guerre, du fait de la rareté de l'acier, les meubles sont fabriqués en bois, et de simples maisons constituées d’éléments préfabriqués sont conçues. A partir de 1940, Jean Prouvé est membre de la Résistance et après la libération de Nancy, étant devenu maire de la ville, il crée et construit des maisons pour les sans domiciles. En 1947, Jean Prouvé met en place la fabrique «Maxéville» où 200 employés produisent sur 25000 m2 des maisons et des écoles préfabriquées en plus des meubles. Pour pouvoir réagir au besoin croissant, un département entièrement consacré au mobilier voit le jour en 1949. Steph Simon se charge de la commercialisation en exclusivité.

A la suite de désaccords avec l’actionnaire principal, Jean Prouvé quitte l’entreprise en 1953, en 1954 il dessine et construit sa propre maison. De 1957 à 1968 il dirige le bureau de construction de la Compagnie Industrielle de Matériel de Transport (CIMT) à Paris, et de 1968 à 1984 il est à la tête d’un bureau à Paris en tant qu'architecte conseil indépendant. De 1957 à 1970 il est titulaire d’une chaire de professeur au Conservatoire des Arts et Métiers (CNAM). En 1971 il préside le jury du concours en vue de la construction du Centre Pompidou à Paris et y défend le projet de Renzo Piano et de Richard Rogers.

De 1980 à 1984, Jean Prouvé continue à développer et améliorer la conception de ses meubles. Il meurt à Nancy en 1984. Dans de nombreux travaux, Jean Prouvé réussit à marier ses attentes du point de vue de la fonctionnalité, de l’adéquation du matériau et de l’économie aux exigences complexes d’une production en série. En 2002 Vitra a commencé à rediffuser des créations du grand constructeur sous forme de rééditions en étroite collaboration avec la famille Prouvé.