-15% avec DESIGN15

Français
International

Chevaux et Zèbre

 

design Kay Bojesen, 1930/1935

Chevaux

Ces chevaux Kay Bojesen ont vu le jour au début des années 1930.
Avec sa position fière, sa crinière luxueuse et ses rênes à portée de main, le cheval nous invite à un voyage imaginaire au galop rapide. Ses courbes douces et ses jambes raides donnent au cheval l'expression typique.
La famille d'animaux en bois de Kay Bojesen est connue pour des contours amusants qui ne cherchent pas à refléter ceux d'animaux réels et ses variations imaginatives qui trouvent rapidement leur place dans n'importe quel foyer. Une cadeau précieux pour toutes occasions mémorables.

Matériaux noyer, hêtre

Hauteur 14 cm

hêtre

94 €

noyer

99 €

Zèbre

Kay Bojesen dans la savane. La famille des animaux en bois a été élargie pour inclure le zèbre peint à la main, l’un des premiers animaux exotiques de Kay Bojesen.
Il a été créé en 1935 et est toujours très aimé. La famille des animaux en bois consiste en une ménagerie joyeuse allant des singes en bois aux oiseaux chanteurs. Tout le groupe comprend des classiques du design qui font rapidement partie de la famille.
Offrez un cadeau qui durera toute une vie et qui sera transmis aux générations futures. Une excellente idée de cadeau pour toute occasion spéciale.

Matériaux chêne blanc naturel, chêne fumé

Hauteur 6 cm

zèbre

94 €

Kay Bojesen

Kay Bojesen est célèbre pour ses figurines en bois, mais on ignore généralement que Kay Bojesen était en fait un orfèvre. Il a commencé sa carrière comme orfèvre chez Georg Jensen et a conçu des bijoux, des couverts et de l’argenterie. L'intérêt pour le bois a été suscité après la naissance de son fils Otto. Cela a inspiré sa fascination pour les jeux d'enfants et surtout les jouets en bois.
Kay Bojesen a commencé à expérimenter avec des matériaux en bois et a rapidement créé une série d'animaux en bois qui inspirerait les enfants par le jeu. Pour Kay Bojesen, il était important que les animaux ne soient pas parfaitement réalistes afin de développer l'imagination des enfants. Pour cette raison, sa devise était "les lignes doivent rire".
Kay Bojesen est considéré comme l'un des designers les plus en vue du Danemark et lorsqu'il est décédé à l'âge de 72 ans, il a laissé un grand héritage.