-15% avec le code DESIGN15

Applique La Roche

design Le Corbusier

L’applique La Roche a été imaginé par Le Corbusier pour éclairer la villa La Roche et le Pavillon de l’Esprit Nouveau. Son style industriel laissait à l’origine apparaître un long néon, nue, maintenu par une structure métallique dépouillée. L’idée du Corbusier était que les objets du quotidien pouvaient être des objets design à part entière. 

La réédition de Nemo reprend le dessin originel du designer en l’adaptant aux nouvelles technologies : une platine LED est intégrée dans un diffuseur de verre en forme d’ampoule à incandescence. Elle répand une lumière diffuse et chaude. Grâce à son dimmer, il est simple de régler l’intensité de sa lumière.

Dimensions 37 x 4,5 x 7 cm
Source lumineuse platine LED intégrée, 2700K (lumière chaude), 1650 lumen, dimmable, TRIAC
Matériaux métal mat, diffuseur en verre

La Roche
Noir mat

485

La Roche
Gris mat

485

Le Corbusier

Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier, est un architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur, auteur suisse naturalisé français, né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds en Suisse et mort le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin en France. 

Il est l'un des principaux représentants du mouvement moderne avec, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Alvar Aalto, Theo van Doesburg et Robert Mallet-Stevens.

Le Corbusier a également œuvré dans l'urbanisme et le design. Il est connu pour être l'inventeur de «l'unité d'habitation», concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 1920, expression d'une réflexion théorique sur le logement collectif. 

L'œuvre architecturale de Le Corbusier regroupant dix-sept sites (dont dix en France, les autres étant répartis sur trois continents) est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO le 17 juillet 2016

L'œuvre et la pensée de Le Corbusier ont été particulièrement influentes sur les générations d'architectes de l'après-guerre et largement diffusées, avant d'entrer, avec la période du postmodernisme, dans une phase de contestation importante et régulière.

Il est le père de l'architecture moderne, étant le premier à remplacer les murs porteurs extérieurs par des piliers de béton armé placés à l'intérieur des constructions.

À l'annonce de la mort de Le Corbusier, Alvar Aalto reconnaissait qu'il n'avait jamais apprécié le prophète dogmatique ou le porte-parole de l'architecture moderne. Une fois la première surprise des présentations, il ne restait qu'un flux verbeux. Mais les réalisations méticuleuses de l'architecte bâtisseur méritaient, selon le maître finlandais, une tout autre considération, par leur variété et leur originalité, leur fonctionnalité et leur adaptation à la contrainte, leur spiritualité généreuse ou leur dénuement géométrique, leur surprenante évolution avec le temps…