Fritz Hansen X Scandinavia Design

Tabouret pliable PK91

 

design Poul Kjærholm, 1961

Le tabouret pliable PK91 appartient à la famille des mobiliers historiques ré-interprétés par Poul Kjærholm, qui aimait visiter d'anciennes formes avec des matériaux modernes. La source de son inspiration est ici un ancien tabouret égyptien, datant approximativement de 1500 avant J.-C. 

Signalons qu'un autre designer danois, contemporain de Poul Kjærholm, Ole Wanscher, en fit une interprétation très différente. On retrouve dans le PK91 l'élégance minimaliste et la rigueur graphique caractéristique de son auteur. Le PK91 figure dans plusieurs musées, tel le Röhsska Museum de Göteborg, en Suède.

Dimensions H41 x L59 x P45 cm

Piètement acier inoxydable brossé satiné

Garantie étendue Fritz Hansen propose une garantie étendue à 20 ans pour le PK91. Pour en profiter, il est nécessaire d'inscrire en ligne son tabouret pliable PK91 sur fritzhansen.com dans les trois mois après l'achat. 

Tabouret PK91
à partir de 2995 €

Toile naturelle 

Cuir noir

Poul Kjærholm

Acclamé pour son style distinctif de conception de meubles, Poul Kjaerholm est né à Øster Vrå, au Danemark en 1929. Ses pièces sont considérées comme contenant une forme minimaliste et articulée, tout en relief avec un style toujours aussi célèbre dans le monde entier.

 

Avec des débuts modestes comme apprenti ébéniste à l’atelier Gronbech en 1948, Kjaerholm a continué à forger son idéologie à l’École danoise des Arts et Métiers à Copenhague. Loin de se dérober de la majorité de ses homologues scandinaves, le Danois a choisi l’acier comme matériel principal plutôt que le bois. « Le potentiel de l’acier n’est pas uniquement la seule chose qui m’intéresse, la réfraction de la lumière sur sa surface est une partie importante de mon travail artistique. »

 

Récompensé par le prestigieux Prix Lunning en 1958 et le Grand Prix du Trennali à Milan en 1960, les dessins de Kjaerholm continuent d’être présents dans les collections permanentes du Musée d’Art Moderne de New York, le Victoria and Albert Museum à Londres et dans de nombreux autres musées à travers le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Allemagne.