-15% avec DESIGN15

Fritz Hansen

Fritz Hansen

Tables basses PK61 & PK61A

 

design Poul Kjærholm, 1956

L'épure et le minimalisme des lignes de la Table basse PK61 sont caractéristiques du travail de Poul Kjærholm. Cette grammaire simplifiée à l'extrême confère à la Table PK61 une force qui en fait un véritable manifeste esthétique : à travers la PK61, Poul Kjærholm démontre qu'il est possible de transcender les contraintes de la production industrielle pour accéder à une forme de plénitude esthétique.

Les pieds décalés lui donnent à la fois son style et sa stabilité, tout en maintenant en place le plateau amovible sans recourir à des vis. Celui-ci est disponible en ardoise, granite, marbre et verre. Le piétement est en acier inoxydable brossé satiné.

En 2007, Fritz Hansen a mis en production la table PK61A, variante agrandie de la PK61. La Table basse PK61A existe dans les mêmes versions que la PK61, à l’exception du plateau en ardoise.

Structure acier inoxydable brossé satiné

Plateau verre, marbre (plusieurs couleurs de marbre disponibles), granite, ardoise

Dimensions PK61 H32cm 80x80cm

Dimensions PK61A H32cm120x120cm

Table PK61
H32cm - 80 x 80 cm
à partir de 3248,40 €

Table PK61A
H32cm - 120 x 120 cm
à partir de 5264,40 €

Marbre beige (poli)

Marbre noir (poli)

Marbre blanc (poli ou non poli)

Marbre gris-marron (poli)

Granite

Ardoise

Verre

Poul Kjærholm

Acclamé pour son style distinctif de conception de meubles, Poul Kjaerholm est né à Øster Vrå, au Danemark en 1929. Ses pièces sont considérées comme contenant une forme minimaliste et articulée, tout en relief avec un style toujours aussi célèbre dans le monde entier.

 

Avec des débuts modestes comme apprenti ébéniste à l’atelier Gronbech en 1948, Kjaerholm a continué à forger son idéologie à l’École danoise des Arts et Métiers à Copenhague. Loin de se dérober de la majorité de ses homologues scandinaves, le Danois a choisi l’acier comme matériel principal plutôt que le bois. « Le potentiel de l’acier n’est pas uniquement la seule chose qui m’intéresse, la réfraction de la lumière sur sa surface est une partie importante de mon travail artistique. »

 

Récompensé par le prestigieux Prix Lunning en 1958 et le Grand Prix du Trennali à Milan en 1960, les dessins de Kjaerholm continuent d’être présents dans les collections permanentes du Musée d’Art Moderne de New York, le Victoria and Albert Museum à Londres et dans de nombreux autres musées à travers le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Allemagne.