-15% avec NEWYEAR15

Fritz Hansen



Lampe de table CROSS-PLEX

design Bodil Kjær, 1961

La Lampe de table CROSS-PLEX a été dessinée par l'architecte danoise Bodil Kjær en 1961. Taillée comme une croix, composée de plexiglass, cette oeuvre radicale se contente du strict nécessaire : fidèle reflet des obsessions de son auteur, elle se caractérise par les lignes anguleuses et les coupes franches qui marquent toute l'oeuvre architecturale de Bodil Kjær. Vue de profil, la lampe CROSS-PLEX ressemble à un building miniature, dont  l'abat-jour opalin constituerait le dernier étage illuminé. La base est construite comme un puzzle, qui laisse l'espace minimum nécessaire au passage du cordon, la douille se nichant dans un espace soigneusement calibré. Ces simples détails, caractéristiques du design honnête, lui donnent une touche de raffinement. L'apparence de la Lampe CROSS-PLEX est une bonne illustration de la philosophie du design de Bodil Kjær, moins axée sur le dessin que sur la recherche de solutions intelligentes et élégantes aux problèmes.

Cross Plex T-500 20 x H50 cm Cross Plex T-300 40 x H30 cm

Source lumineuse E27

Matière plexiglass

Cross-Plex T500

20 x H50 cm
375 €

Cross-Plex T300

40 x H30 cm
405 €

Bodil Kjær

Bodil Kjær est une designer et une professeure danoise influente. Elle a conçu un nombre important de meubles ou plutôt d ‘« éléments architecturaux » comme elle aime à les appeler.

Bodil Kjær a parcouru le monde entier, ce qui l'a beaucoup inspirée. Non seulement ses créations ont été novatrices, mais elle a également participé activement à la diffusion des principes du design danois moderne. Elle souhaitait créer des systèmes de mobilier fonctionnels pouvant fonctionner autant dans des espaces privés que dans des environnements de travail. Son travail est également touché par la rencontre entre design et architecture.

Tout au long de sa carrière, elle a continué à voyager. Elle a étudié l’architecture à Londres et a appris à créer des designs aux côtés de designers renommés tels que Finn Juhl et Jørgen Ditzel. Après un an passé aux États-Unis, elle a fondé son propre studio à Copenhague en 1960. Puis, après avoir obtenu une bourse pour poursuivre ses études au Royal College of Art et à la Architectural Association School of Architecture de Londres, elle est restée dans la capitale anglaise jusqu’en 1979. Dans cette ville, elle a travaillé comme architecte senior et a ensuite créé un studio qui a développé un grand nombre de projets tels que des maisons résidentielles en Afrique tropicale refroidies à l’énergie solaire.

Elle a également enseigné dans des universités prestigieuses telles que Harvard, l'institut Pratt ou la Royal Academy Architecture à Copenhague.