CAMPAGNE

Fritz Hansen

CHAISE GRAND-PRIX
FACE AVANT REMBOURRÉE

design Arne Jacobsen, 1955

Le progrès technique a permis à fritz Hansen de redonner vie à la chaise Grand Prix avec piètement bois, telle qu’elle avait été dessinée par Arne Jacobsen en 1957, mais qui avait été abandonnée pour cause de fragilité excessive. Dotée d’un rembourrage sur sa face avant en cuir ou tissu, la chaise Grand-Prix retrouve sa place naturelle dans les salles à manger cossues, dont elle avait été chassée quand, par dépit, les pieds en métal chromé avaient remplacé le beau piètement originel.

Dimensions H83 x L50 x P51 cm –  Hauteur d'assise 46.5 cm 

Bois chêne ou noyer

Garantie Fritz Hansen offre 20 ans de garantie après  enregistrement sur fritzhansen.com

Vous pouvez combiner au choix une structure en chêne ou noyer
avec un rembourrage en Hallingdal 227, en cuir Wild noir ou Wild walnut.

Avec tissu Hallingdal 227
780 > 660 € 

Avec cuir Wild noir ou walnut
1239 > 960 € 

exemple de combinaison : noyer / tissu Hallingdal 227

exemple de combinaison : noyer / cuir walnut

exemple de combinaison : noyer / cuir noir

exemple de combinaison : chêne / cuir noir

Wild est un cuir de catégorie 4, habituellement nommé Soft chez Fritz Hansen : plus d’informations ici

Hallingdal est un tissu laine / viscose, grand classique de chez Kvadrat. Plus d’informations ici

> EXPLORER LES AUTRES VERSIONS DE LA CHAISE GRAND-PRIX

Arne Jacobsen

Arne Jacobsen née le 11 février 1902 à Copenhague. Son père, Johan Jacobsen, est un négociant en gros d'épingles de sûreté et de boutons-pression. Sa mère, Pouline Jacobsen, commis de banque, aime peindre des fleurs dans son temps libres. La famille vit  dans une maison typiquement victorienne, à la décoration très chargée. Par réaction, le jeune Arne repeint toute sa chambre en blanc.

 

Formation et relations scolaires

Il rencontre les frères Lassen au pensionnat de Nærum. Flemming Lassen deviendra son partenaire dans une série de projets architecturaux. Arne est un élève agité, toujours prêt à faire des farces, se tournant lui-même en dérision. Dès son enfance, il montre un talent extraordinaire de dessinateur et aime représenter la nature de manière très réaliste. Il veut être peintre, mais son père pense que l'architecte est un choix plus judicieux (l'histoire l'en remerciera).

 

Le goût des voyages

Il commence à voyager à 20 ans : une traversée en bateau jusqu'à New York. Puis c'est l'Allemagne pour apprendre la maçonnerie, et l'Italie pour observer l'architecture. Il y produit certaines de ses plus belles aquarelles, rendant atmosphères et matériaux avec délectation. La curiosité pour l’étranger sera une constante de sa carrière, sans abandonner pour autant le Danemark et ses traditions.

 

Arne Jacobsen derrière le design

La personnalité de Jacobsen se reflète dans sa production : moderniste pointu, perfectionniste inlassable, mais aussi amoureux de la nature et père de famille jovial : comme lui, son travail est précis et chaleureux, danois et universel, moderne et atemporel.