DUX

Fauteuil JETSON

design Bruno Mathsson, 1969

Le fauteuil Jetson est une icône du design de mobilier suédois. Bruno Mathsson a passé trois ans à travailler sur ce fauteuil futuriste, qui tire son nom d'une série télévisée américaine.

Le résultat a été dévoilé lors d'une exposition à la Nordiska Galleriet à Stockholm en 1969 et ce fut un succès retentissant. Le fauteuil Jetson est une étape importante dans le programme de production de Bruno Mathsson et il a eu de nombreux imitateurs.

L’assise est en forme de cuvette dotée d’un dossier haut ergonomique avec appui-tête. Le piètement en métal est équipé d’une fonction de mémoire, qui permet au fauteuil de revenir à sa position d'origine.

Dimensions L65 x P83 x H97 cm – Hauteur d’assise 40 cm – Hauteur des accoudoirs 61 cm

Jetson Lin Flax 21
/ cuir noir Dakota 88
bientôt

Jetson Lin Flax 21
/ cuir Cognac Dakota 24
bientôt

Jetson Match Forest
Lin Flax 21
/ cuir Elmo Rustical Vert
/ pied vert
bientôt

Jetson cuir Classic Soft 25
/ Lin Flax 21
bientôt

Jetson cuir Dakota 24
/ Lin Flax 21
bientôt

Jetson cuir Dakota 28
/ Lin Flax 21
bientôt

Jetson cuir Dakota 29
/ Lin Flax 21
bientôt

Jetson cuir Dakota 88
/ Lin Flax 21
bientôt

Jetson
cuir Classic Soft 88
/ Classic Soft 88
bientôt

Jetson All Black
cuir Classic Soft 88
/ Classic Soft 88
/ Pied noir
bientôt

Jetson cuir Dakota 29
/ Dakota 29
bientôt

Jetson cuir Dakota 24
/ Dakota 24
bientôt

Jetson cuir Dakota 88
/ Dakota 88
bientôt

Jetson cuir Dakota 28
/ Dakota 28
bientôt

Bruno Mathsson

L'architecte et designer Bruno Mathsson est né à Varnamo, en Suède, en 1907. Personne n'a eu un plus grand impact sur le design de mobilier suédois moderne que Mathsson. Bruno Mathsson et DUX ont eu un partenariat étroit et créatif dans les années 60 et 70 qui a créé plusieurs classiques du design intemporels que DUX produit toujours.

«S'asseoir confortablement est un art, mais cela ne devrait pas l'être. Fabriquer des meubles pour s'asseoir devrait être produit avec un art si fin que s'asseoir dedans n'a pas besoin d'être un art.» (Bruno Mathson)