Carl Hansen & Søn

fauteuil CH78 Mama Bear


design Hans J. Wegner, 1954

tissu Hallingdal 130 + chêne huilé

Affectueusement connu sous le nom de Mama Bear Chair, le fauteuil CH78 a été introduit en 1954 comme une extension du fauteuil CH71 «Mini Bear» de Wegner (1952). Son caractère esthétique particulier vient du mariage entre courbes douces et invitantes et lignes géométriques et dynamiques, comme ces «griffes» en bois couvrant les accoudoirs. Comme toujours avec Wegner, le confort est excellent grâce au support ergonomique du cou et du dos, qui invite le corps à la relaxation.

 Comme le fauteuil CH71 et le canapé CH72, le fauteuil CH78 est parfaitement adapté aux espaces de vie contemporains grâce à son bon équilibre entre confort et compacité. 

Dimensions L84 x P80 x H106 cm
Hauteur d’assise 40 cm
Bois chêne ou noyer
Revêtement tissu ou cuir
Garantie 5 ans

tissu Hallingdal 110 + noyer huilé

tissu Hallingdal 110 + cuir Sif 92 + noyer huilé

fauteuil CH78
sans repose nuque
à partir de 3549 €

repose nuque
pour fauteuil CH78
à partir de 135 €

tissu Hallingdal 130 + cuir Sif 91 + chêne huilé

tissu Vidar 443 + chêne huilé

tissu Hallingdal 100 + cuir Sif 92 + noyer huilé

tissu Hallingdal 100 + noyer huilé

tissu Vidar 582 + chêne huilé

tissu Vidar 723 + chêne huilé

tissu Vidar 743 + chêne huilé

>> explorer les tissus et cuirs

>> explorer les bois

Hans J. Wegner

Prolixe créateur de mobilier, Hans Wegner est un des pères fondateurs du design scandinave. Né en 1914 à Tønder, au Danemark, ce fils de cordonnier achève son apprentissage d'ébéniste à 17 ans avec H.F. Stahlberg, sous la houlette duquel il fait ses premières expériences formelles avec le bois, avant de partir à Copenhague à 20 ans pour suivre le cursus de l'école des Arts et Métiers de 1936 à 1938 qui lui permet de s'installer comme architecte.

C'est en tant qu'architecte que le jeune Hans J. Wegner rejoint Arne Jacobsen et Erik Møller à Århus. Avec eux, il travaille sur la conception de meubles pour la salle de réception du nouvel hôtel de ville de Århus, en 1940. Au cours de cette même année, Wegner commence à collaborer avec le maître ébéniste Johannes Hansen, qui par sa technique joua un rôle considérable dans le développement du mobilier danois. 

Hans J. Wegner créa son propre bureau d'études en 1943. En 1944, il conçut son premier "siège chinois"' en s'inspirant de portraits de marchands danois assis dans des chaises Ming. L'une de ces chaises, surnommée "Wishbone Chair" (CH24), conçue en 1949, connut un tel succès qu'elle est fabriquée sans discontinuité depuis 1950 par Carl Hansen & Son, à Odense.

Hans J. Wegner est considéré comme l'un des designers de meubles danois les plus créatifs et les plus productifs. Il a été récompensé par presque tous les prix de design existants, comme le prix Lunning, le Grand Prix de la Triennale de Milan, la médaille prince Eugen de Suède et la médaille d'Eckersberg danoise. Nombre de grands musées du monde lui rendent hommage, comme le Museum of Modern Art de New York et le Die Neue Sammlung de Munich, en présentant ses meubles dans leurs collections permanentes.

 Hans J. Wegner est mort au Danemark en Janvier 2007.

S'il fallait résumer sa vie et son oeuvre et trois points, nous dirions :

- il fut ébéniste autant que designer et maîtrisait parfaitement les techniques de travail du bois

- il sut apporter une tendresse et une douceur naturelle au fonctionnalisme 

- il fut un maître de l'assise et créa plus de 400 chaises et fauteuils.